Je vous présente aujourd’hui d’un nouveau type d’article qui se nommera « Retour sur ». Dans celui-ci je vous parlerai d’événements, de moments de vie vécus plus ou moins lointain. Et on commence tout simplement par la fête des lumières. Première fois que j’en parle ici, puisque mon bébé blog n’a que 1 an. L’an dernier suite au attentat du 13 Novembre à Paris, l’édition 2015 a été malheureusement annulé pour des causes de sécurité. Avec plus de 3 millions de visiteurs durant les 3-4 jours de la fête, difficile d’assurer la tranquillité et la quiétude de la foule.
Bref, cette année la fête des lumières est de retour ! (pour vous jouer un mauvais tour…)

Tout d’abord, qu’est ce que la fête des lumières ?
Il s’agit d’une fête typiquement Lyonnaise religieuse catholique qui a pour but de rendre hommage et remercier la vierge Marie qui a protégé Lyon de la peste en 1643 qui se déroule à la base QUE le 8 décembre. Depuis cette date, un cortège solennel se rend à la basilique Notre-Dame de Fourvière depuis la Cathédrale Saint-Jean chaque 8 décembre, pour lui offrir cierges et écus d’or, appelé « montée aux flambeaux ».
La tradition veut que chaque habitants de Lyon illumine ses fenêtres le 8 décembre avec des verres garnis d’une bougie appelés des « lumignons » ou « lampions ». Voilà pourquoi Lyon est nommé « la ville lumière ».
Depuis la fête a beaucoup évolué et a permis a la ville d’en faire une fête plus importante et de la décorer également pour les fêtes de fin d’années. Il y’a les contre et les pour. Généralement, les Lyonnais de souche sont plutôt contre, et fuis la ville ce week-end là, envahi par des millions de touristes.

Cette édition 2016, a été écourté d’1 jour, a cause du plan vigi-pirate. Elle c’est donc déroulé du 8 au 10 Décembre avec un circuit plus restreint, essentiellement sur la presqu’île et le vieux Lyon.
Composée de mises en lumière de certains monuments, notamment la cathédrale St-Jean, qui était pour moi l’animation la plus jolie de cette année, malgré le faite que je n’ai pas été voir toutes les illuminations. Il y’avait également la rue de la république et la rue Édouard Herriot, la place des Jacobins, la place Bellecour avec sa grande roue, le théâtre des Célestins, la gare St-Paul et tant d’autres à découvrir ou re-découvrir ICI.
Tout les ans, cette fête me permet de ressortir mon appareil photo pour faire des photos de notre belle ville. Oui oui les Lyonnais on est d’accord, c’est nous qui avons la plus belle ville de France. 😉

Je vous laisse donc avec les photos de cette édition 2016, et vous invite à venir faire un tour dans notre charmante ville l’an prochain pour l’édition 2017 de la fête des lumières ! 🙂

À bientôt