L’envie de changement x Blunt bob

Hello tout le monde, aujourd’hui on se retrouve avec un article « Mood », papottage. Depuis quelque temps, j’ai un ressenti qui me trotte dans la tête. Je ne sais pas si vous le connaissez. Cette envie de tout bouleverser, de tout mettre sans dessus dessous et de changer les choses. Et bien cette envie, je suis en plein dedans.

À défaut d’avoir une vie de merde, j’en ai une plutôt belle. Avec des amis adorables, un chéri parfait, une famille au top, un boulot agréable et tout ce qui s’en suit. Mais rien à faire, j’ai cette sensation de vide, de manque, d’accompli. Et j’ai l’envie de combler ce vide. Non pas que j’ai envie de changer de vie, bien au contraire, je l’aime comme elle est, avec ses qualités et ses défauts. Mais j’aurai envie de plus. De plus voyager, de plus blogger, de plus m’ouvrir aux autres, de plus me cultiver, de plus oser. Et surtout d’avoir moins peur, d’être moins timide et d’essayer de m’accepter.

Et j’ai commencé cette envie de changement avec une nouvelle coupe de cheveux. Voilà presque 10 ans que j’ai environ la même et presque 6 ans que je les colore en châtain. Eh oui je suis une fausse châtain, et véritablement blonde de naissance. Cela faisait également 3 ans que j’essayais de me laisser pousser les cheveux, pour soit disant pouvoir me faire de jolies coiffures, des boucles et tout le reste. Que nenni, je n’en ai jamais vu la couleur sur ma tignasse. Je me suis lassé de ces coupes d’adolescente qui devenaient difforme et ne ressemblaient plus à rien. À force de vouloir faire comme toutes ces nanas à la mode aux cheveux longs et magnifique sur Instagram on s’y perd. Mais comme on le sait bien, Instagram c’est pas la vraie vie. Ça ne me ressemblait plus. Et puis je n’ai pas des heures à passer à prendre soins au maximum de mes cheveux. Plus vite c’est fais mieux c’est pour moi.

Tout a commencé lors de ce look, ou je me suis amusé à rentrer mes cheveux dans mon gros col roulé pour le shoot. Et plus je regardais ces photos plus j’avais envie de tout couper. Quelques mois plus tard, il y’a 1 mois de ça, j’ai donc pris mon courage à deux mains et je me suis lancé. Ni une ni deux, les 10cm de cheveux sont tombé au sol chez le coiffeur.  Je n’ai finalement pas coupé aussi court que sur la photo que je lui ai présentée par peur de ne pas aimer. Et puis finalement, il y’a quelques jours, je me suis rendu compte que la coupe était un entre deux. Je ne voulais pas d’entre deux, mais être sur de mon choix, j’ai re-fais couper 5cm. Sortir de la coupe d’ado et être plus femme. Ne plus « suivre la mode ». Me voilà transformé en Mathilda dans Léon de Luc Besson ou même en Mireille Matthieu, comme on veut ahah.

On dit parfois qu’une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui s’apprête à changer de vie. Je ne sais pas si c’est le cas, je ne le souhaite pas, mais si ça pouvait m’aider dans mes doutes et mes envies j’aimerai beaucoup. L’avenir nous le dira. Le changement fait du bien croyez-moi.

 

Le Blunt bob

Puis j’ai découvert la tendance capillaire du printemps, le blunt bob. Et sans même m’en rende compte, je suis finalement à la mode. L’ironie du sort !
Le Blunt bob qu’est-ce-que c’est ? C’est cette coupe très inspirée des 90s. Il s’agit donc d’une coupe courte, sous les oreilles, sans fioriture, qui laisse la nuque à l’air libre.
Vous allez donc le voir sur toutes les têtes ce printemps, et surtout sur la mienne. Moi qui pensais sortir du lot, c’est raté…

Et comme dit Paulo Congo, « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle ! ».

Après tout ce ne sont que des cheveux, ça repousse.

 

À bientôt,
Clémence – Lyonnaisementvotre 💋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *