Une chose est sure, c’est que la photo est bien une vraie passion pour moi. Avant mĂȘme le blogging, il faut le dire. Et lorsque je vois mes premiĂšres photos je me dis que j’en ai fait du chemin. Et il y en a encore Ă  parcourir car il faut toujours aller plus loin. Plus loin pour se performer, plus loin pour s’affirmer, plus loin pour prendre confiance, plus loin pour se crĂ©er une identitĂ©… Van Gogh n’est pas devenu l’un des plus grands peintres en quelques semaines comme Spielberg n’a pas Ă©tĂ© le plus grand rĂ©alisateur en quelques films. Tout est une question de patience et de persĂ©vĂ©rance pour progresser. Et ça dans tous les domaines.
Je ne dis pas que je gĂšre Ă  la perfection la photographie, loin de lĂ , mais lorsque je suis plutĂŽt fiĂšre de mes photos je m’accorde le droit de me fĂ©liciter pour les heures de recherche en amont, les heures de shooting puis les heures de post-traitement.

La plupart de mes shootings sont rĂ©flĂ©chis, Ă©tudiĂ©s et pensĂ©s un certain temps auparavant. Je suis de celle qui est un peu perfectionniste. J’aime quand chaque chose trouve sa place dans une photo comme dans la vie. Bon, il m’arrive aussi de faire ça sous un coup de tĂȘte mais c’est plus rare. J’aime chercher et fouiller sur le net et ailleurs pour trouver l’inspiration. Trouver des accessoires, des lieux, des ambiances puis tout mettre en Ɠuvre pour rĂ©aliser LA ou LES photos parfaites Ă  mes yeux. Toute cette recherche, vous ne la voyez pas lorsque vous dĂ©couvrez le rĂ©sultat final, mais elle est bien lĂ . Et je crois bien que c’est l’une de mes parties prĂ©fĂ©rĂ©es d’un shooting. C’est pour ça que je passe des heures sur Pinterest à épingler des centaines et des centaines de photos dans mes diffĂ©rents tableaux. N’hĂ©sitez pas Ă  me rejoindre lĂ -bas. C’est par ici et vous pourrez quelquefois dĂ©couvrir en avant-premiĂšre mes inspirations pour mes prochains shootings.

Boudoir

Les photos de boudoir, sont des portraits mĂȘlant fĂ©minitĂ©, douceur, sensualitĂ© et Ă©motion dans un lieu intimiste.
Initialement destinĂ© seulement pour mon compte Instagram, vous avez eu l’air emballĂ© pour que je vous montre les photos par ici. Pour tout vous expliquer, ces photos font partie d’une collaboration avec la marque Trimph Lingerie grĂące Ă  la plateforme Yoo.paris. Je n’ai aucune obligation de vous en parler ici sur le blog, j’avais seulement comme brief de poster une photo prĂ©sentant le produit sur mon compte Insta et d’en parler dans ma story. Chose qui a Ă©tĂ© faite. Contrat rempli.
J’ai nĂ©anmoins envie de vous les prĂ©senter sur le blog.

Lorsque la peau et la lingerie apparaissent sur des photos, le risque est de tomber directement dans la vulgaritĂ©. C’est lĂ  que le jeu de ce shooting Ă©tait intĂ©ressant. Jouer avec le cĂŽtĂ© sexy / fĂ©minin de la parure tout en restant soft.
Avant mĂȘme de postuler pour avoir l’opportunitĂ© de recevoir une parure que j’aurai sĂ©lectionnĂ©e, j’ai cherchĂ© des inspirations. Je prĂ©fĂ©rais offrir une belle photo avec une idĂ©e construite pour remercier la marque de m’offrir ce cadeau plutĂŽt qu’une photo faite Ă  la volĂ©. C’est comme ça que je vois les choses personnellement. C’est une sorte de dolĂ©ances, car je sais que ce n’est pas toujours facile pour les marques de faire confiance Ă  des petit(e)s blogueur(ses) qui ont parfois une moins forte influence.

+ 1Ăšre Ă©tape de l’inspiration : ICI

+ 2e Ă©tape : l’acceptation
On pourrait croire que je m’accepte en voyant ces photos, puisque j’ose m’afficher en sous-vĂȘtements, mais non. Je n’ai jamais vraiment Ă©tĂ© Ă  l’aise avec mon corps. J’ai souvent fait le yoyo niveau poids qui laisse des traces psychologique et physique. J’ai repris du poids depuis que j’avais arrĂȘtĂ© d’aller Ă  la salle de sports il y a 2 ans et demi. Ce qui est rĂ©volu depuis ma rĂ©-inscription en aoĂ»t dernier. Et le grand bien m’en fait. MĂȘme si je n’ai pas perdu de poids plus que ça, je sens mon corps se raffermir et c’est dĂ©jĂ  une petite victoire. Donc non je ne suis pas grosse mais non je ne suis pas mince non plus. Pour remĂ©dier Ă  la mauvaise image que j’ai de moi, j’ai enfilĂ© une chemise blanche pour cacher mes indĂ©sirables. Et je trouve que celle-ci apporte de la profondeur et un jeu de transparence plutĂŽt intĂ©ressant avec l’eau.

+ 3e étape : le matériel
J’ai choisi de mettre en scĂšne mes photos dans un bain. Par chance, j’ai une baignoire chez moi. Elle n’est pas immensĂ©ment grande, mais suffisante pour faire ces photos. CĂŽtĂ© accessoire, de l’eau mĂ©langĂ©e a du lait pour donner un air blanchĂątre, une fleur et des branches de sapin. J’ai un peu pris ce qui me tombait sous la main.

+ 4e étape : la mise en scÚne
J’ai rĂ©alisĂ© ce shooting toute seule, et ça n’a pas Ă©tĂ© simple. J’ai placĂ© mon appareil photo (bien attachĂ©) sur la barre de mon rideau de douche et une lumiĂšre blanche sur le portant de mon pommeau de douche. J’ai priĂ© pour ne pas faire Claude François tout le long de la sĂ©ance ahah ! Les shootings sont souvent du bricolage pour ma part, Ă©tant donnĂ© que je n’ai pas tout le matĂ©riel nĂ©cessaire. Mais c’est aussi des petites astuces du quotidien qui sont parfois sympas Ă  dĂ©couvrir.

+ 5e étape : le post-traitement
Il y a de ces photographes qui ne retouche jamais leur photo aprĂšs avoir appuyĂ© sur le bouton, mais je ne suis pas de ceux-ci. Quitte Ă  ne toucher que quelques dĂ©tails mais comme ça ma photo est « parfaite ». Je retouche l’ensemble de ma photo, sans la modifier totalement. Juste pour l’embellir en quelque sorte. En particulier pour cette sĂ©ance, j’ai enlevĂ© tous les bouts de sapin qui flottaient ou qui Ă©taient dĂ©posĂ©s sur moi.

 

Je vous laisse avec la sĂ©ance photo plus bas. N’hĂ©sitez pas Ă  me donner vos avis en commentaire, c’est toujours plaisant d’avoir des retours.

À bientît,

 

 

 

Boudoir_photographie_Triumph lingerie_Lyonnaisementvotre.com