Douce France euuuuh, cher pays de mon enfance euuuuh, bercée de toute insouciance euuuh, je t’ai gardé dans mon cœur !

Cher pays de mon enfance

« J’ai connu des paysages et des soleils merveilleux au cours de lointains voyages tout là-bas sous d’autres cieux. Mais combien je leur préfère mon ciel bleu, mon horizon, ma grande route et ma rivière, ma prairie et ma maison ⌈…⌉ » disait Charles Trenet. Et qu’est ce qu’il avait raison ! Plus je voyage, plus je me rends compte de la chance que l’ont à de vivre sur un territoire si beau. Alors je ne dénigre pas les autres pays, bien au contraire, ils ont tous chacun du charme à leur manière mais c’est vrai que ma très chère France, je l’aime. Et je ne pourrais, je pense, jamais la quittée. Après la victoire des bleus à la coupe du monde (grâce à mon dernier look, c’est sur !), on a le droit d’être un peu chauvin non ?

Alors après le champs de Colza ce printemps, j’ai jeté mon dévolu sur les champs de blés. J’ai la chance d’avoir mes parents qui habitent à proximité du département de l’Ain, et c’est donc ici que j’ai trouvé mon bonheur. Mon bonheur, c’est bien le terme. J’ai profité d’avoir une nouvelle robe pour vous faire un look, mais en réalité, c’était surtout l’occasion d’aller prendre des photos dans les champs.

Le temps comme suspendu, assise dans l’herbe à observer le spectacle de la nature. Attendre l’instant magique du couché de soleil avec mon appareil photo comme seul compagnon pour capturer les belles choses de la vie. Écouter les oiseaux chanter et le silence. Observer le vent faire s’agiter les brins de blés. Sentir l’odeur de la nuit et observer la couleur du ciel changer. Simplement, savourer l’instant le cœur rempli de jolies images gravées à jamais dans ma mémoire. Ce sont ces moments qui me font me reconnecter avec la nature, à la vraie vie. Ces évènements du quotidien que l’on a tendance à banaliser, auxquels on ne prête plus attention. Ces petits plaisirs que j’aime savourer et qui me font me ressourcer. Je suis une fille de la campagne qui vie à la ville. J’ai toujours cette partie de moi qui me ramène à mes racines, la campagne. Je ne suis pas née dans les champs mais plutôt entre deux pieds de vignes, mais la terre est la même et a beaucoup plus d’odeur et de souvenir que le goudron et le béton. 

Fille de la campagne

Pour revenir à ma tenue, j’ai shoppé cette petite robe orange à fleurs pendant les soldes chez Kiabi pour une bouchée de pain. Et je sais qu’elle va me suivre pendant tout l’été et plus encore. C’est le style parfait de la petite robe fluide, pas trop près du corps qui te laisse libre de tes mouvements. Son petit côté champêtre match parfaitement avec l’environnement du shooting.
Je n’aime pas porter beaucoup d’accessoires l’été. Il me donne trop chaud ! Alors les seuls que je m’autorise, ce sont souvent des bandeaux de cheveux. Ils font toute la différence.
Gros coup de cœur pour celui que je vous présente shoppé chez Mango outlet, qui est autre d’un collier à la base. Un 2 en 1 idéal. Et je crois le préférer en headband plutôt qu’en collier.

Quels sont vos accessoires fétiches en été ?

 

 

 

 

FRANCE_mode_campaign_shooting_Mode_lyonnaisementvotre

Sunset_france_nature_campaign_lyonnaisementvotre

Portrait_nature_france_ombre_lumière_sunset_lyonnaisementvotre.com

Portrait_girl_nature_france_shooting_lyonnaisementvotre.com

Girl_portrait_shooting_campagne_France_lyonnaisementvotre

Campaign_fashion_shooting_mode_France_lyonnaisementvotre

Mode_girls_champêtre_campagne_France_lyonnaisementvotre

Mode_champêtre_champs de blé_france_lyonnaisementvotre.com