L’amour de soi est un sentiment naturel et bon ; il nous permet d’accepter nos failles et nos défauts avec indulgence, quoique sans complaisance, nous autorisant ainsi à nous accorder une importance alors même que nous avons conscience de nos imperfections.

14 février

Aujourd’hui, (plus ou moins) 14 février 2019, c’est la Saint-Valentin. Le jour de l’amour. L’an dernier à la même période, je vous avais posté un look cute et en 2016 cet article bla-bla. Je ne pensais pas vous ré-écrire un article sur le sujet et pourtant, je me relance dans cet exercice.
Je vous en parlait dans ce post instagram, j’ai décidé en 2019 de m’accepter, autant physiquement que mentalement. Le chemin est encore long à parcourir mais je crois qu’il est nécessaire pour enfin m’épanouir pleinement. Du haut de mes 25 ans, j’aimerai beaucoup enfin être en paix avec moi-même et dire adieu à mes vieux démons pour prendre confiance en moi et repousser mes limites.

Self love

En parlant de repousser mes limites, cet article en fait partie. J’ai décidé de participer au #ChallengeSansRetoucheDove découvert sur le compte de la jolie Clémentine (aka @ParisGrenoble). Le principe ? Publier une photo sans maquillage et sans artifices. (J’ai seulement passé quelques images en noir et blanc ici, mais pas d’autres retouches.) Je vais enfin pouvoir utiliser les hashtags #NoFilter #NoMakeUp ahah !
Sans blaguer, c’est une grande étape de franchie pour moi. C’est toujours plus facile de poster des selfies sans make-up en stories Instagram puisqu’elle disparaissent au bout d’un certain temps mais les poster ici, sur internet, visible de tous, c’est différent. J’en profite donc pour vous parler d’un sujet important, l’amour de soi.

Le jour de l’amour. Ce n’est pas que pour les amoureux. Cette année, j’ai envie de me le souhaiter à moi-même. Nous n’avons pas vraiment été poussé a apprendre à nous aimer. Traditionnellement et culturellement, c’est sur la capacité d’aimer autrui qu’est mis l’accent. L’amour de soi n’est vicieux que s’il va jusqu’à l’égoïsme. Il est souvent qualifié de narcissisme, mais pourtant l’amour de soi n’est pas sale. J’ai toujours dit, qu’il est nécessaire d’apprendre à s’aimer un minimum pour pouvoir offrir de l’amour aux autres. Et pour moi, ça me semble essentiel !
Jusqu’à quel point vous aimez vous ? La question peut sembler banale naïve ou égocentrique. Pourtant, l’amour qu’on se porte est sans doute une des questions centrales de la vie.

En 2019, j’ai décidé de tomber amoureuse… de moi !

Loading…

L’amour de soi, ça se construit. C’est à travers le regard qui est porté sur nous par notre entourage qu’on le construit. Mais aussi le regard que l’on se porte à nous même.
S’aimer un minimum est indispensable pour éprouver du plaisir et trouver du charme à la vie. L’amour de soi s’exprime à travers des sentiments de bien-être et de satisfaction. Et qu’est ce que ça doit être bon de s’assumer totalement et ne plus baisser la tête…
Cela permet de développer l’estime en soi, ne pas s’affecter par les malheurs qu’on peut tous avoir dans la vie, et subir l’autodestruction.  Il permet aussi d’être capable de se rassurer et se réconforter lorsque des critiques ou des difficultés se présentent.

Vient un temps où il est souhaitable de faire le deuil des vieilles habitudes et façons de penser et de se servir de nos blessures comme tremplin, au lieu de les laisser devenir une spirale descendante. Chacun de nous a des zones intérieures et extérieures plus fragiles, blessées mais ce n’est pas en se focalisant dessus en permanence et en se plaignant qu’on s’élève. C’est plutôt en se donnant ce qu’on aimerait que les autres nous donnent.

Sachez que ce n’est pas l’espoir qui nous fais vivre, mais bien l’Amour. L’amour de soi, l’Amour des autres et l’Amour qu’on vous porte. Alors ouvrez votre cœur, tendez la main et pensez à vous. Tu le mérites, et je le mérite. En 2019, on va parcourir ce chemin ensemble. Vous me suivez ?

À bientôt,